Coach Praticienne PNL certifiée Vannes (56). Anne-Flor Murienne vous accompagne vers l'épanouissement professionnel et personnel: Bilan, soutien, écoute, conseils, changements.

PRATICIENNE PNL À VANNES 

REPROGRAMMER SON CERVEAU

DEFINITION PROGRAMMATION NEURO LINGUISTIQUE

Programmation

Coach Praticienne PNL certifiée Vannes (56). Anne-Flor Murienne vous accompagne vers l'épanouissement professionnel et personnel: Bilan, soutien, écoute, conseils, changements.

Depuis notre naissance, chaque apprentissage a été induit; de manière consciente ou non, jusqu'à créer un automatisme.

Par exemple, apprendre à marcher, à manger, à conduire… c'est une série de gestes mis bout à bout afin de créer l'action voulue.

Notre mécanisme dépend donc d'un ensemble de programmes.

Une fois assimilés, on ne repense pas à chaque étapes nécessaires, on fait les choses de manière automatique.

Neuro

Chaque nouvelle expérience que l'on fait est captée et enregistrée par nos 5 sens (ouïe, toucher, odorat, vue, goût). Ils envoient des informations à notre système nerveux. Celui-ci créer un circuit neuronale et imprime le programme de cette expérience.

Ces programmes influencent notre manière de penser, d'agir et de ressentir.

Chaque personne a donc ses propres programmes et la réaction face à un évènement diverge l'une de l'autre. Par exemple quelle est ma réaction si je sens quelque chose sur ma peau, si j'entends une sirène de pompier, si je vois un papillon voler… Tout dépendra de la façon dont j'ai perçu l'évènement la 1ère fois. l'ai-je enregistrée avec une émotion de peur ou d'émerveillement par exemple.

Linguistique

La perception que l'on a des évènements détermine la façon dont on se les raconte. Notre langage impacte donc notre façon de réagir (pensées, actions, ressentis). Il indique la manière dont on perçoit le monde et notre rapport avec lui. C'est notre réalité à nos yeux. Il y aura autant de réalités que de personnes en face. D'où les difficultés de compréhension et de communication!

On conditionne notre réalité notamment avec nos généralisations, nos omissions, nos interprétations. Ceux-ci nous viennent la plupart du temps de notre éducation, notre culture...tout ce qui a pu nous entourer nous a impacté sur notre façon de percevoir les évènements. D'où les croyances, notamment limitantes chez certaines personnes "Dans ma famille, on n'a jamais été... ou toutes les personnes qui font fortune sont... ou encore le succès c'est pour les autres. Autant de croyances limitant notre épanouissement car on ne s'autorise pas, on est loyal à ces croyances qui nous ont bâties. On ne prend pas le risque de les remettre en question car elles font partie de notre réalité. D'où les différences chez chacun.

Chacun voit les évènements de la vie d'après son propre prisme. Malheureusement cela n'ouvre pas sur de nouvelles perspectives et de nouvelles solutions. On tourne en rond. Le fait de rester dans sa carte du monde limite l'évolution vers un potentiel meilleur.

En analysant vos références, vos programmes, votre langage, on arrive à déterminer quels sont les programmes qui peuvent vous freiner ou vous bloquer. Vous allez vers une meilleure compréhension de vous-même, de votre système de croyances, de ce qui a fait que vous avez construit votre monde de cette façon. En vous posant des questions, vous apprenez à voir les choses sous un angle de vue différent et vous découvrez alors les clés du changement. Votre champ de perception s'ouvre et les possibilités avec lui.

En prenant conscience des programmes qui vous gâchent la vie, vous leur permettez d'être vus, acceptés et vous pouvez décidez de les remplacer par un programme plus sain et bénéfique pour vous aujourd'hui.

Autrement vous risquez de rester dans les mêmes schémas répétitifs car il n'y a pas de raison d'en sortir sachant que vous voyiez les choses avec le même prisme.

Coach Praticienne PNL certifiée Vannes (56). Anne-Flor Murienne vous accompagne vers l'épanouissement professionnel et personnel: Bilan, soutien, écoute, conseils, changements.

A QUOI SERT LA PNL

A QUOI SERT LA COMMUNICATION

6

Coach Praticienne PNL certifiée Vannes (56). Anne-Flor Murienne vous accompagne vers l'épanouissement professionnel et personnel: Bilan, soutien, écoute, conseils, changements.
Coach Praticienne PNL certifiée Vannes (56). Anne-Flor Murienne vous accompagne vers l'épanouissement professionnel et personnel: Bilan, soutien, écoute, conseils, changements.

Vous comprenez maintenant mieux les problèmes de communication qu'il peut y avoir:

Tout est une question de point de vue et chacun voit sa réalité

Pour mieux comprendre l'autre, il est nécessaire de faire abstraction de notre façon de voir les choses en adoptant la sienne. Ca ne veut pas dire que l'on est d'accord. Ca permet de comprendre et respecter les perceptions de l'autre personne afin de pouvoir échanger sur le sujet et être écouté, compris et respecté dans sa différence.

On sort véritablement du "j'ai raison, tu as tort" ou "j'ai vrai et tu as faux". Ce qui permet de pacifier les relations et trouver des compromis pour mieux vivre ensemble.

hypnosecoaching56.com.jpg

 PREPARATION MENTALE DE

GERALDINE NICOLLE POUR KOHLANTA

Septembre 2021, Géraldine prend contact avec moi pour travailler en hypnose et auto-hypnose sur la confiance et la concentration en vue d'un projet sportif où il serait question de gestion de la faim et du sommeil. A ce moment je ne sais pas qu'il s'agit de KohLanta. Elle insiste sur la nécessité que cela reste très confidentiel, bien que cela fasse partie intégrante du code de déontologie,  j'ai compris par la suite son insistance à ce sujet :-)

Lorsque l'on se rencontre je n'ai jamais regardé KohLanta. Géraldine en revanche sait quels sont les défis qui l'attendent.

D'un commun accord nous avons décidé de partager son retour d'expérience. En effet le cerveau humain est une machine fabuleuse et surprenante. La préparation mentale, entre autres, pour cette expérience semblait une étape nécessaire pour se donner les moyens de vivre au mieux cette aventure en se mettant dans les meilleures conditions. 

POURQUOI SE PREPARER MENTALEMENT ?

Le cerveau ne fait pas la différence entre le réel et l'imaginaire.

Vous pouvez vous plonger dans vos souvenirs et ressentir ce que vous ressentiez au moment où vous le viviez.

Par exemple, vous pouvez imaginer ce que vous adorez manger ou ce que vous détestez, et votre corps vous le fera ressentir dans vos sensations (citron dans la bouche, ongles qui crissent sur un tableau noir…) On connait tous l'effet de la Madeleine de Proust.

Dans une aventure avec des conditions extrêmes comme à KohLanta, il est donc judicieux d'entrainer son cerveau. 

Faire en sorte de créer les ressources nécessaires dont Géraldine aura besoin pour les activer à la demande dans n'importe quelles circonstances.

Faire "comme si" avant l'expérience permet au cerveau de se confronter à la situation stressante. La personne choisit la façon dont elle souhaite l'appréhender et les ressources dont elle a besoin. En allant chercher ses propres ressources, le cerveau s'attend déjà aux difficultés lorsque la situation se présente vraiment, il est entraîné et prêt à réagir au mieux. Par exemple, apprendre à créer des ressources, des ancres sensorielles auxquelles se rattacher dans l'effort, la fatigue, la faim, le froid, bref le stress. 

Le stress est une réaction physique et physiologique de notre organisme. Il indique une situation ayant besoin d'être rééquilibrée. Autant dire que dans ces expériences où le corps et l'esprit sont poussés à bout, le stress est présent durant toute la durée de l'aventure.

Les peurs naissent de nos croyances et de la peur de l'inconnu. On ne se sent par capable, pas assez, trop...pas à la hauteur pour s'en sortir par rapport aux autres. Se préparer mentalement à ce qui déclenche du stress est donc une solution pour mieux l'affronter et réussir à dépasser ses peurs. Et ceci s'applique dans toutes les situations de notre vie. Géraldine avait besoin de se persuader qu’elle pouvait y arriver, qu’elle était capable de pousser le curseur du supportable encore plus loin, et que quelque soit les situations, si d’autres y arrivaient alors il n’y avait aucune raison pour qu’elle n’y arrive pas.

On a donc travailler ensemble à ce qu’elle se créé elle-même les solutions utiles qui pourraient lui servir quelque soit les difficultés rencontrées.

RETOUR D'EXPERIENCE DE GERALDINE NICOLLE

1. Quel a été le déclencheur de ta prise de rdv ?

 

J’avais besoin de travailler plusieurs aspects :

  • la prise de confiance en soi

  • la respiration pour atténuer le stress

  • la concentration

  • réussir également à pouvoir s’extraire de son corps et éventuellement de ses souffrances pour aller plus loin mentalement

 

3. Savais-tu à quoi t’attendre ?

Non, pas vraiment, je ne savais pas quels exercices seraient mis en œuvre pour atteindre ces objectifs. Il y a eu des exercices très surprenants mais très efficaces !

 

5. Quelles étaient tes attentes ?

Je souhaitais réussir à ce que mon mental prenne le relai quand le physique ne suivrait plus. Réussir à garder l’optimisme, la joie, la confiance, la bonne humeur.

 

7. Qu’as-tu découvert ?

J’ai découvert que d’imaginer ces encouragements, venant d’autres personnes que moi, pouvaient renvoyer sur soi-même un regard bienveillant. Ce que l’on a tendance à ne pas faire pour nous même.

Et j’ai découvert que mon esprit pouvait s’évader.

 

9. Comment te voyais-tu avancer dans les différentes étapes de ce jeu ?

 

Je me suis vue avancer doucement mais surement, comme tout ce que je fais dans la vie, sans faire trop de bruit, mais en atteignant mes objectifs, parfois même au-delà.

 

11. Finalement comment s’est passée cette expérience ? Comment l’as-tu vécue ?

 

L’aventure s’est très bien passée, pour moi grâce au groupe. Je suis tombée dans une équipe où j’ai aimé les gens, et personnellement, c’est ce qui me fait avancer. La cohésion du groupe nous a rendus plus forts

 

13. Quelles ont été les réussites ?

Les réussites, ce sont les amis que je me suis faits sur cette aventure.

C’est aussi la découverte de la force que j’avais en moi et que j’étais venue chercher.

C’est la résistance, mentale ou physique, que j’ai eue par rapport aux événements difficiles.

C’est bien sur d’avoir été sélectionnée parmi 35000 candidatures.

 

15. En quoi cela a-t-il changé tes croyances (sur toi, les autres, le monde, la vie) ?

 

Je dois avouer que cette aventure me pousse à me dire que je suis capable de tout, à partir du moment où j’ai envie.

C’est l’envie qui guide nos vies. S’il n’y a pas d’envie, il n’y a pas de forces, pas de mental, pas de persévérance.

Et quand on réussit à atteindre ses objectifs, cela alimente la confiance en soi.

 

17. Si c’était à refaire, que modifierais-tu ?

 

J’aimerais avoir plus de légèreté et d’humour, rire bcp plus.

 

19. Y’a-t-il une suite que tu souhaites partager par rapport à toutes ces découvertes ?

Que dirais-tu à quelqu’un qui hésite à se faire accompagner ?

Je dirais que l’expérimentation avec toi sur l’hypnose et les exercices de prise de confiance en soi m’ont été très utiles et qu’il ne faut pas hésiter à expérimenter ces techniques car je crois que si on les applique régulièrement, il y a un ancrage mental très positif qui se créée.

Cela incite à avoir un autre angle de vue sur soi-même.

2. Pour quelles raisons avoir choisi cet accompagnement ?

 

Parce qu'il me semblait que l’accompagnement regroupait toutes ces possibilités

 

4. Qu’avais tu mis en place avant cela pour atteindre tes objectifs ?

 

J’avais travaillé la respiration, des techniques de concentration par la méditation, et des techniques de prise de confiance en soi avec toi, ainsi que des techniques d’auto-hypnose pour la concentration. Et j’avais travaillé également toute la partie physique par la course à pied, la natation, l’apnée, la musculation, et….la prise de poids 😊

 

6. De quelles pratiques te souviens-tu pendant les séances ?

 

Une séance m’a bcp marqué. Elle consistait à prendre confiance en soi par l’intervention mentale de 4 « coachs » que je choisissais dans mon entourage, ou dans l’Histoire, morts ou vivants. Il fallait imaginer ce que ces coachs me diraient pour m’encourager.

Je me souviens aussi des techniques d’auto-hypnose afin d’essayer de sortir de son corps et laisser aller son esprit, et du coup se concentrer sur autre chose que la douleur.

8. Qu’en as-tu fait ensuite ; pendant ta préparation et pendant l’aventure ?

 

Pendant ma préparation, je me suis incrustée ces exercices dans la tête, pour me donner confiance.

Pendant l’aventure, le cerveau se concentre sur toute autre chose : la survie. On ne repense pas forcément aux exercices, mais on s’aperçoit progressivement que la confiance s’est immiscée en soi.

 

10. Qu’avais-tu pour toi par rapport aux autres joueurs ?

 

J’avais la notion de la vie en groupe, l’adaptabilité, et le positivisme même dans les situations difficiles. J’avais une résistance particulièrement importante.

Mais je me suis aperçue de tout cela seulement sur place.

 

12. Quelles ont été les difficultés ?

 

Les difficultés sont nombreuses :

  • la peur d’être éliminée

  • la pluie la nuit, dormir mouillés presque toutes les nuits sur des bambous : très peu de sommeil

  • ne rien manger ou presque rien

  • perdre des conforts quand d’autres en gagnent

  • l’absence des proches

  • l’absence de repères horaires

  • l’absence totale d’hygiène

 

14. As-tu eu des déceptions ?

 

J’ai été déçue de ne pas avoir eu mon humour habituel, trop concentrée sur l’aventure et la survie.

 

16. Quel a été ton principal moteur pour continuer sans relâche tout au long de l’aventure ? Quel était ton état d’esprit ? Comment faisais-tu pour avancer ?

Je crois que c’est simplement de tester mes limites. Me dire que je peux encore faire plus, je peux encore résister.

Derrière tout ça, il y a aussi l’envie que mes enfants, mon amoureux, ma famille, mes amis, me voient comme quelqu’un capable d’une ressource insoupçonnée (même de moi-même d’ailleurs)

J’avais aussi envie de prouver que ce n’est pas forcément parce qu’on fait bcp de bruit, qu’on avance plus loin.

Ma technique était d’avancer pas à pas. Une étape après l’autre. Je ne m’autorisais jamais à voir plus loin que l’épreuve suivante.

 

18. Y’a-t-il des choses qui te servent maintenant que ce jeu est terminé ?

 

Je pense que l’expérience des coaches me sert encore aujourd’hui dans la confiance en soi.

Merci Géraldine pour ce partage d'expérience et bravo pour ton parcours incroyable et enrichissant !

préparation mentale (PNL) de Géraldine Nicolle Koh Lanta
préparation mentale (PNL) de Géraldine Nicolle Koh Lanta
préparation mentale (PNL) de Géraldine Nicolle Koh Lanta